Please reload

Please reload

Posts récents
Posts à l'affiche

Mutualisation de l'infrastructure radio pour les applications critiques sur un site multi-partenaires

05/10/2016

Un nouveau bâtiment, en cours de construction, est destiné à accueillir prochainement les systèmes critiques de communication de plusieurs entités partenaires.

 

L’analyse des besoins en radiocommunication réalisée par étic a notamment porté sur les aspects tels que disponibilité, mode de secours, durée annuelle d'exploitation, criticité, possibilité de déport à distance, etc. Le résultat de cette analyse a permis de confirmer sans surprise qu’équipements techniques et antennes similaires sont requis plusieurs fois par les différentes entités. Ce constat pose plusieurs problèmes :

- Faisabilité : comment déployer plusieurs dizaines d'antennes sur le toit du bâtiment ?

- Architecture et esthétique du bâtiment fortement péjorées par le trop grand nombre d'antennes prévues.

- Coût prohibitif dû à la redondance d'équipements et d'antennes.

 

Le mandat confié à étic consistait à rendre possible, dans un délai très court, la mutualisation des divers équipements, antennes, centraux, etc. tout en garantissant à chaque entité le niveau de réponse à son propre cahier des charges. L’expertise requise incluait autant les aspects techniques - regrouper des services radio différents sur des équipements et antennes communs - que stratégiques - faire accepter à des partenaires distincts la co-utilisation de ressources, parfois critiques - ce qui a nécessité des capacités de coordination et de négociation.

 

La soixantaine d'antennes initialement prévue a ainsi pu être réduite à une trentaine d’unités qui peuvent maintenant être réparties sur le toit du bâtiment. L’étude a permis par ailleurs l'établissement du rapport ORNI (Ordonnance fédérale sur la protection contre le rayonnement non ionisant), document indispensable pour l'obtention du permis de construire.

 

L’ensemble de la prestation d’étic a été mené en moins de deux mois afin de respecter le calendrier de la mise à l'enquête.

 

 

 

 

Please reload